La Tête dans les Étoiles 

Être hypersensible

"Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c’est son génie."

- Charles Baudelaire

Depuis toute petite, je me définissais comme étant une personne inébranlable, invulnérable, résistante à toute épreuve... et puis un jour, je me suis écroulée, mon monde et mes croyances avec. Mon burn-out a chamboulé toute ma vie. J'ai longtemps nié qui j'étais vraiment. Je me suis découverte sensible au monde qui m'entourait. Au début, cela ressemblait à de la fragilité et donc un énorme défaut pour moi. Je me suis battue contre pour essayer de l'enfouir au plus profond de mon être afin de retrouver mon "état d'avant"... ne plus être hypersensible, ne plus ressentir aussi fortement le monde qui m'entourait mais surtout, la douleur de mon corps qui m'était insupportable. Je souffrais beaucoup trop et je voulais que cela cesse.

Au fur et à mesure du temps, de mes thérapies (psychothérapie, hypnose, yoga...) et de mes expériences, j'ai su apprivoiser cette sensibilité, la faire mienne, et surtout, ne plus la voir comme une imperfection mais comme un don. Telle une Super-héroïne, j'avais un pouvoir que je devais apprendre à contrôler et à accepter.(1)

«Tant que la personne ne reconnaît pas qu’elle est hypersensible, elle va avoir tendance à en souffrir,

à vouloir être comme les autres alors qu’elle ne l’est pas.»

- Saverio Tomasella, psychanalyste

Être hypersensible signifie que nous sommes connecté de manière beaucoup plus active et profonde à nous-même. Nous percevons les choses les plus infimes de notre environnement mais aussi les messages subtiles de notre corps. Nous sommes beaucoup plus éveillés au monde qui nous entoure et plus touchés par les sentiments des autres. Nous ressentons tout de façon exagérée, que ce soit les émotions, les souffrances, les états négatifs. C'est pourquoi, beaucoup de personnes hautement sensible ou HSP (Highly Sensitive Person en anglais) se construisent une carapace pour atténuer ces bruits de fond trop éprouvant afin de se protéger.(2)

Pour être enfin perçu comme un don, nous devons apprendre à maitriser cette hypersensibilité qui nous offre un potentiel fabuleux : la personne hautement sensible a une vision différente de lui-même et de son environnement.

Savoir gérer ses émotions

Nous sommes de véritables éponges à émotions: nous ressentons deux fois plus que le reste de la population. Nous devons apprendre à gérer nos émotions afin de pouvoir régler leur intensité selon nos envies. Dans mon article "Comment gérer ses émotions après un stress post-traumatique", Je vous explique que comprendre et gérer correctement nos émotions, c'est les identifier, les accepter et les laisser circuler en nous sans qu'elles ne nous bloquent. Il y a bons nombres de thérapies pour nous aider à les contrôler afin de ne pas se sentir submergé et dominé par elles. Bien sûr la psychothérapie est un bon travail à faire en général, mais il existe aussi des thérapies axées sur des activités adapté à chacun : l'art-thérapie, la zoothérapie (dont l'équithérapie que j'ai testé et adoré), la musicothérapie. En effet, les hypersensibles ont un côté artistique extrêmement développé. "Tout ce qui est manuel et créatif va aider les personnes hypersensibles à se recentrer sur elles-mêmes, à se sentir bien dans leur corps", décrit Saverio Tomasella.

 

Nous pouvons aussi pratiquer une activité qui nous passionne, comme un sport cardio, de la danse ou du yoga. J'ai beaucoup fait de vélo pendant toute mon adolescence et au début de ma vie de jeune adulte. Le vélo était mon défouloir après une journée dans les classes et les labos de l'université. Toute l'année j'étais sur mon vélo, qu'il pleuve, vente ou neige. Je me souviens un jour de mon cousin étonné me demandant: "mais comment fais-tu quand il pleut?". Je lui ai alors répondu tout bêtement: "je mets un chapeau". Lorsque j'ai dû arrêté le vélo pour prendre soin de mon périnée, j'ai entrepris le yoga et le pilate. Ce fût une révélation et une nouvelle passion. Dans mon article "Aimer son corps", je vous raconte ma découverte de la danse aérienne, un sport qui requiert le contrôle du mental pour un épanouissement du corps et un lâcher prise de notre conscient. La relaxation joue en effet un rôle essentiel pour ne pas se laisser envahir et acculer par nos émotions : l'hypnose, la sophrologie, le pranayama (technique de respiration indienne). Tout ce qui peut nous mener à un lâcher prise et une relaxation profonde de notre être va nous aider à diminuer l'intensité de nos émotions afin de les laisser circuler et de ne pas les bloquer en nous.(1)

La respiration profonde permet de calmer nos émotions, de nous recentrer sur nous-même, de nous écouter afin d'avoir une vraie reconnaissance de nos émotions.

Avoir de l'empathie

Une fois que nous avons appris à contrôler et à gérer nos émotions, nous verrons notre hypersensibilité comme un cadeau. En effet, cela nous offre la capacité d'empathie, c'est-à-dire que nous comprenons particulièrement bien les personnes qui nous entourent. Notre haute sensibilité nous fait percevoir n’importe quelle émotion plus intensément. Notre empathie se développe de manière exceptionnelle, nous rendant beaucoup plus compatissant et nous offrant la mission d’écouter et d’aider les personnes dans le besoin. À nous d'en faire bonne usage et de savoir si nous voulons l'accepter ou non.(3)

« Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’il ne parle. »

-Confucius

Être cohérent avec nous-même

Nous devons être cohérent avec ce que nous ressentons intérieurement car sinon, nous nous bloquons émotionnellement et nous allons en souffrir énormément. Lors de mon burn-out, je n'étais plus en cohérence avec mon désir et donc je me suis complètement bloquée. J'ai dû retrouver au fond de moi ce qui me faisait vraiment plaisir à l'instant même et j'ai décidé d'arrêter mon master en Chimie car pour moi, cela ne rimait plus à rien et je n'étais plus heureuse de ce que je faisais. Le Master ne me correspondait plus et je voulais trouver autre chose qui donnerait sens à ma vie. Ce qui correspondait à mes attentes de la vie et me ferait plaisir. Donner un sens à ma vie, tendre vers une chose qui me fasse vibrer à nouveau. J'ai mis beaucoup de temps à trouver ma voie et à aimer à nouveau ce que je faisais, puis à renouer avec la chimie en axant mon Master vers le biomédical: Faire de la recherche pour aider mon prochain. 

Pour retrouver un chemin de vie qui soit en harmonie avec notre être, nous devons nous livrer et être honnête avec nous-même, mais aussi avec les autres; partager ce que nous ressentons au fond de nous, que ce soit bon ou mauvais. Un individu hypersensible aura tendance à ne pas dire les choses, de peur de blesser les autres. Mais nous devons nous autorisons à être authentique, et à être ce que nous sommes réellement, sans cachotteries ni blocages. Qu'importe ce que les autres pensent. Ce qui importe, c’est ce que notre cœur ressent. Cela nous donnera plus de force pour être libre de vivre comme nous le souhaitons.(3)

"Ton temps est limité, alors ne le gaspille pas en vivant la vie de quelqu’un de différent. Ne te laisse pas attraper dans le dogme, qui consiste à vivre comme les autres pensent que tu devrais vivre. Ne laisse pas les bruits des opinions des autres taire ta propre voix intérieure. Et le plus important : aie le courage de faire ce que ton cœur et ton intuition te disent."

-Steve Jobs

Être fidèle à soi-même et suivre son propre instinct

Notre intuition nous aide à prendre des décisions en tenant compte de nos émotions: une sorte de radar qui nous informe des dangers imminents dans la prises de nos décisions, une lumière qui nous guide dans la vie. Nous sommes toutes/tous capables d'émettre un jugement lorsqu'il faut faire un choix. Nous le faisons quotidiennement. Mais tout le monde ne sait pas se connecter à sa voix intérieure de la même manière: les personnes hautement sensible sauront écouter leur cœur quand elles se confrontent à une décision difficile et vont agir différemment. Avoir de l'intuition n'est donc pas donné à tout le monde. Les personnes hypersensibles décident d’être fidèles à elles-mêmes et suivent leur instinct.(4)

Faire ce que l’on suppose être correct ne garantit rien. La différence est que celui qui décide de suivre son intuition se sait maître de son destin. Il est actif de sa vie et non spectateur.

Pour réussir à écouter cette voix intérieure, les personnes hautement sensibles ont besoin de calme et de tranquillité. Nous avons ainsi besoin d’être seule, de nous écouter et de ressentir notre énergie intérieure afin d'être en harmonie avec nous-même.  Nous devons nous reposer plus que la moyenne car cela demande de l'énergie. À travers la sophrologie (ou une autre pratique de relaxation), nous parvenons à diminuer ou à éteindre les bruits de fond du monde extérieur pour nous concentrer sur nos connaissances intérieures. De cette manière, les hypersensibles ont tendance à être moins embrouillées mentalement, car elles ont appris à s’asseoir dans le silence avec leur propre compagnie, et à se sentir confortables avec elles-mêmes.(4)

"Soyez ce que vous êtes, faibles et forts, lumineux et assombris par moments.

Plus on accepte sa fragilité, plus on prend confiance en soi."

- Muriel Mazet

Se connecter à notre environnement

Les personne hautement sensible se connectent à la vie, à la nature et aux animaux avec une grande profondeur. Ceci leur permet de voir la magie qui les entoure, d'en être conscient et reconnaissant. De comprendre leur environnement et de percevoir sa beauté. De savoir en profiter; en prendre soin. De voir et de comprendre le sens de la vie, de notre vie. Car les personnes hypersensibles prête une attention très particulière à leur entourage et leur environnement. De la même manière qu’elles prêtent attention à leur monde intérieur, ces personnes regardent le monde extérieur avec leur cœur. Ainsi, elles peuvent se connecter profondément à ce qui les entourent, car elles ont appris à le faire avec elles-mêmes.(4)

Les personnes hypersensibles regardent le monde extérieur avec leur cœur et ont un profond respect de leur environnement.

© Illstration *My Wish* Natacha Veen 2019, retrouver ses créations sur Let Me Fly

par Célimène Weber, le 22 mai 2019

Inscrivez-vous

Entrez votre adresse mail pour être averti dès qu'un article est publié !
Ne vous inquiétez pas, vous ne recevrez aucun spam.
Rejoignez moi sur les réseaux sociaux:
  • Grey Facebook Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

​© Août 2018 par Célimène Weber/La Tête dans les Étoiles, créé avec Wix.com

© Dessin du logo " La femme sur une balançoire céleste ", Avril 2018 par Michael Dudok De Wit

All rights reserved