Qu'est-ce que l'hémiplégie?

Savez-vous ce qu'est l'hémiplégie? Pour la majorité des personnes, qui dit handicap dit chaise roulante. Parce que le pictogramme du handicap est une personne en chaise roulante, dans la logique très réductrice (ou plutôt très stupide selon moi) des gens, une personne handicapée doit être en chaise roulante. Une personne qui se dit être handicapé, qui n'a pas de chaise roulante et qui marche serait alors un menteur? Je suis constamment confronter aux regards des gens qui me dévisagent lorsque je sors de ma voiture marquée d'un sticker "handicap" à l'arrière et d'une pancarte "handicap" à l'avant quand je me parque sur une place handicapée. Ils se demandent ce que j'ai ou pourquoi je prends la place d'un handicapé  car je marche et je n'ai pas besoin de chaise roulante. Ce regard, j'y suis habituée et n'y prête plus attention. Mais ce qui est choquant c'est quand je me fait insulter car j'ai pris une place handicapée qui, selon cette personne lambda, ne me revient pas. Si si, je vous assure, les personnes se permettent de juger sans connaître. Il y a donc encore un gros travail à faire à ce niveau là; pour inculquer les gens au sujet du handicap, du handicap invisible ou encore de la maladie invisible. Car non, il n'y a pas qu'une seule forme de handicap. Il y en a plusieurs.

Il ne faut pas se fier aux apparences. Le handicap n'est pas toujours visible.(1)

La paralysie, qu'est-ce que c'est :

 

Afin de comprendre ce qu'est l'hémiplégie, il vous faut comprendre ce qu'est la paralysie. En effet, le mot hémiplégie est composé du préfixe hémi qui signifie demi / moitié, puis du suffixe plégie qui signifie paralysie: ce qui veut dire une diminution de la motricité ou encore une perte de mouvement d'un ou plusieurs muscles. Cette diminution de mouvement peut être complète ou partielle (on parle alors de parésie dans le deuxième cas).

 

Pourquoi cette perte de la capacité à bouger un muscle: parce que notre système nerveux (vu comme le réseau électrique de notre corps) a été "cassé" à un endroit donné et donc l'information de bouger le muscle voulu ne passe plus. En effet, le système nerveux est le lieu de la communication rapide (flux électrique) entre les différentes parties de notre corps. Ainsi, lorsque le système nerveux est abîmé ou "cassé" à un endroit ou à un autre, la communication entre notre cerveau, qui envoi l'information de bouger une partie de notre corps, et le muscle que l'on voudrait bouger, ne se fait plus. Il existe un grand nombre de paralysies suivant l'endroit où le système nerveux a été déterioré (où la communication a été endommagée) : une paralysie peut ainsi être lié à une atteinte au niveau du système nerveux central, du système nerveux périphérique ou des muscles : le système nerveux central comprend l’encéphale (composé du cerveau, du cervelet et du tronc cérébral) et la moelle épinière (située dans la colonne vertébrale) tandis ce que le système nerveux périphérique comprend tous les nerfs du corps humain (voir l'image ci-dessous).(2)

 

Une paralysie peut être causé par un accident, un virus, une tumeur, un accident vasculaire cérébral (AVC), une hémorragie cérébrale ou encore une ischémie (mauvaise irrigation du sang). Dans cet article, je vais vous parler uniquement de la paralysie cérébrale car l'hémiplégie découle d'une atteinte au niveau du cerveau (on verra plus spécifiquement cela plus tard).(3)

Architecture du système nerveux (4)

Les 3 formes les plus connues de paralysie cérébrale (du système nerveux central) sont:

 

  • La paraplégie est la paralysie de la moitié inférieure du corps

  • La tétraplégie est la paralysie des quatres membres

  • L’hémiplégie est la paralysie d’un hémicorps (droit ou gauche)

Je pense que la majorité d'entre vous savent ce qu'est la paraplégie et/ou la tétraplégie (bien sûr, tout le monde connait cette dernière forme de handicap par la fameuse histoire de Christopher Reeve ou plus récemment le film "Les Intouchables" qui décrit bien la tétraplégie), mais peut savent ce qu'est l'hémiplégie. Je vais donc corriger cela.

Les différents types de paralysie cérébrale (5)

Définition de l'hémiplégie:

 

Maintenant que je vous ai introduit aux grandes lignes de la paralysie cérébrale, je peux vous expliquer plus en détail ce qu'est l'hémiplégie. Comme vu un peu plus haut, l'hémiplégie est donc une forme particulière de paralysie qui touche une des deux moitiés latérales du corps, soit la droit, soit la gauche. Cette paralysie est causé par une lésion au niveau du système nerveux central. Ainsi, les ordres de mouvement envoyés par notre cerveau ne sont plus transmis aux muscles ce qui fait qu'une personne hémiplégique aura une perte plus ou moins complète de sa motricité volontaire dans une moitié de son corps. Différentes parties de la moitié du corps peuvent être touchées en fonctions de l'atteinte cérébrale : visage, main, bras, jambe et/ou pied. Pour comprendre un peu mieux les différentes atteintes (mais aussi parce je suis passionnée de neurologie), on va faire un petit zoom sur notre cerveau:

Comme expliqué dans mon article "Rallumons notre cerveau" au sujet de la plasticité cérébrale, notre cerveau est constitué de 2 hémisphères qui commandent les différentes parties de notre corps ; mais c'est l'hémisphère gauche qui commande toute la partie droite du corps et l'hémisphère droit qui commande toute la partie gauche du corps. Ainsi, une hémiplégie droite correspond à une lésion dans l'hémisphère gauche du cerveau, et inversement.

Lésion cérébrale

Ceci témoigne d’une lésion unilatérale de la voie pyramidale qui regroupe plusieurs fibres nerveuses allant du cortex cérébral aux différents niveaux de la moelle épinière. C’est, en effet, cette voie nerveuse qui est responsable de la contraction musculaire.

 

 

On distingue deux grands types d’hémiplégie :

  • L’hémiplégie spasmodique au cours de laquelle les muscles affectés sont raides ;

  • L’hémiplégie flasque où les muscles sont mous et faibles.

 

Par ailleurs, il existe plusieurs formes d’hémiplégie en fonction du degré de handicap :

  • L’hémiplégie totale, aucun mouvement existe ;

  • L’hémiplégie partielle, quelques mouvements restent possibles ;

  • L’hémiplégie proportionnelle lorsque les membres sont atteints de la même manière ;

  • L’hémiplégie non proportionnelle quand l’un des membres est plus atteint que l’autre.

Le plus souvent, une hémiplégie est la conséquence d’un accident vasculaire cérébral ou AVC. Un accident vasculaire cérébral peut être défini comme étant un déficit brutal d’une fonction cérébrale sans autre cause apparente qu’une cause vasculaire. On parle d’AVC lors d’une interruption brutale du flux sanguin au niveau du cerveau, privant une ou plusieurs parties de ce dernier d’oxygène et ayant pour conséquence leur dysfonctionnement puis leur mort en quelques minutes. Les AVC peuvent avoir deux origines différentes : une interruption de l’irrigation d’une partie du cerveau à cause d’un caillot qui bouche une artère, on parle alors d’AVC ischémique, ou une hémorragie cérébrale en cas d’AVC hémorragique. Un AVC est donc une urgence vitale. L’AVC est la première cause de handicap acquis chez l’adulte. C’est également la troisième cause de mortalité en France.

Enfin, bien que moins fréquentes, il existe d’autres causes d’hémiplégies : une tumeur du système nerveux central, un traumatisme, une infection virale (VIH), une méningite, la tuberculose.

Les causes de l'hémiplégie.

L'hémiplégie est causée par une atteinte au niveau du cerveau. Cette atteinte peut se développer avant la naissance ou pendant l'accouchement. Il s'agit de l'hémiplégie congénitale. La source exacte 'une telle forme d'hémiplégie est souvent inconnue.

Cette forme de paralysie peut également se développer à la suite d'un Accident Vasculaire Cérébral (AVC).

Une atteinte du côté droit du cerveau entraîne la paralysie du côté gauche du corps. Et vice versa.

L'hémiplégie touche principalement les enfants, et particulièrement les bébés prématurés. Cette maladie concerne près d'un enfant sur 1 000 naissances.

Inscrivez-vous

Entrez votre adresse mail pour être averti dès qu'un article est publié !
Ne vous inquiétez pas, vous ne recevrez aucun spam.
Rejoignez moi sur les réseaux sociaux:
  • Grey Facebook Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

​© Août 2018 par Célimène Weber/La Tête dans les Étoiles, créé avec Wix.com

© Dessin du logo " La femme sur une balançoire céleste ", Avril 2018 par Michael Dudok De Wit

All rights reserved